La naissance des royaumes francs et la fin de l’Empire romain d’occident

Facebook : https://fr-fr.facebook.com/lhistoireparlescartes/

Cette vidéo est une collaboration. Le texte a été écrit par Bernard Leboucq, un passionné d’histoire des Francs. J’ai ensuite dessiné les cartes en utilisant une carte des reliefs ( https://maps-for-free.com/ ). Nous avons ensuite comparé le texte avec les cartes. Le texte a ensuite été modifié pour correspondre au format vidéo (un format fondé sur l’histoire et la géographie)
Cette vidéo n’est pas un travail académique. Il est possible que des erreurs aient été commises durant sa réalisation. Si vous souhaitez comprendre la naissance des premiers royaumes francs et le phénomène des migrations germaniques, je vous conseille vivement de lire les ouvrages rédigés par des spécialistes comme Godefroid Kurth ou Michel Rouche.

Il est impossible d’identifier exactement les frontières des royaumes germaniques. Les frontières sont toutes approximatives. Si certains ont des difficultés à identifier la région étudiée, vous trouverez à la fin de la vidéo un passage présentant les pays actuels. J’ai aussi posté quelques captures d’écran sur le site deviantart ( https://histoireparlescartes.deviantart.com/ )..

Remarques :
– aujourd’hui, la ville de Bavay s’écrit avec ay. Bavai avec i est une ancienne appellation.
– Chlodion peut s’écrire avec ou sans h

Musique (Adrian von Ziegler)
– https://www.youtube.com/watch?v=59Ri26PIOLs
– https://www.youtube.com/watch?v=Sfh6XEmApjI

Je posterai la bibliographie et les cartes utilisées dans la journée.

Remarque:
Le terme « anarchie » est utilisé de manière péjorative dans le texte pour décrire la situation de chaos et de guerre civile que traverse l’Empire romain au IIIème siècle. Les historiens francophones parlent « d’anarchie militaire » (les anglophones utilisent le terme « barracks emperor » et les germanophones le terme « soldatenkaiser »). Cependant, l’anarchie désigne « l’état d’un milieu social sans gouvernement, la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique”. Pour une situation de désordre social, sans lois, sans règles, où les différends se régleraient par la seule violence physique, on utilise plutôt le terme “anomie”.

(Visited 25 times, 1 visits today)

You might be interested in

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *